Être rappelé(e)
21 janvier 2021 par Baptiste LECORPS

Les avantages de l’éco-conduite chez Formule Transport

Qui va plus vite n’est pas forcément le plus efficace, tel est le slogan de Formule Transport du groupe Sepamat qui a fait le choix de l’éco-conduite. Ce mode de conduite responsable permet de faire des économies, de réduire la pollution et d’améliorer la sécurité des usagers de la route. Comment ? On vous explique.

Pourquoi opter pour l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est une manière plus responsable de conduire son véhicule. Elle permet de :

  • Réaliser des économies.

Une conduite plus souple permet de réaliser des économies sur les coûts des carburants, mais pas que. L’éco-conduite préserve également de l’usure des freins, des pneus et diverses pièces. Elle prolonge la durée de vie des véhicules.

  • Réduire l’impact environnemental des déplacements.

Une conduite en douceur permet de réduire les émissions de CO2. L’éco-conduite répond ainsi aux attentes des conducteurs de plus en plus sensibles aux enjeux climatiques et écologiques. Elle est cohérente avec les politiques RSE des entreprises, désireuses de limiter l’impact de leur activité sur l’environnement.

  • Améliorer la sécurité des conducteurs.

Une conduite plus modérée améliore le confort du chauffeur et limite les accidents de la route.

Des chauffeurs formés à l’éco-conduite

Créateur de solutions de déplacement innovantes et militant pour une utilisation raisonnée de l’automobile, Sepamat ne pouvait qu’adhérer à l’éco-conduite.
C’est pourquoi, nos chauffeurs suivent régulièrement des formations à l’éco-conduite dispensées par des formateurs agréés et se déroulant en situation réelle.

Lors de ces stages, les conducteurs apprennent à mieux gérer leur véhicule et leur vitesse à travers les principes de base de l’éco-conduite :

  • Vérifier l’état du véhicule. Un véhicule mal entretenu (huile usagée, filtre colmaté, réglage déficient) peut générer une surconsommation de 20%. De même, des pneus à la bonne pression permettent d’économiser 3 à 5 % de carburant. 
  • Contrôler sa vitesse en maintenant une allure régulière, sans à-coups, au-dessus de 40 km/h. Ne pas appuyer trop fort et trop vite et anticiper les freinages. 
  • Optimiser le passage des vitesses. Passer le rapport supérieur autour de 1 300 à 1 500 tours maximum. 

Quelles retombées pour l’entreprise ?

  • Une équipe motivée qui se challenge pour améliorer ses résultats. Chaque chauffeur a un objectif individuel et peut suivre l’évolution de cet indicateur via une application connectée au camion qui lui fournit des données précises.
  • Des économies. En quelques années, les chauffeurs de Formule Transport sont passés progressivement d’une consommation de 40 litres / 100 km à 35 litres / 100 km. Cela représente une économie considérable pour une entreprise qui parcourt des centaines de milliers de kilomètres chaque année. Des investissements réguliers dans du matériel plus performant complètent cette démarche d’éco-conduite et permettent d’améliorer les consommations d’année en année.
  • Un suivi régulier pour progresser. Au-delà de la prise de conscience initiale, animer la démarche d’éco-conduite dans la durée est un élément essentiel pour ancrer les bons réflexes chez les chauffeurs et modifier les comportements au volant. L’informatique embarquée permet, par ailleurs, de suivre les consommations en temps réel et de sortir des statistiques dès que nécessaire. Pour mieux comprendre l’évolution des consommations, de nombreux paramètres sont analysés : utilisation du moteur, de la boîte de vitesse, nombre de coups de frein au 100 km...
Baptiste LECORPS Responsable Formule Transport