Être rappelé(e)
10 juin 2022 par Benoît LEVESQUE

Et si vous optiez pour des véhicules électriques dans votre flotte d’entreprise ?

3 bonnes raisons d’électrifier sa flotte

Longtemps embryonnaire, le marché des véhicules électriques décolle. En France, les voitures 100 % électriques représentent 12 % des 600 000 immatriculations enregistrées de janvier à mai 2022, soit une hausse de 38 % sur un an. Plusieurs raisons participent au succès des motorisations alternatives. 

  • Des raisons économiques

Alors que la flambée du prix des carburants semble s’inscrire dans la durée, les VE constituent un moyen efficace de réduire la facture : le coût d’une recharge électrique revient en moyenne trois fois moins cher qu’un plein de carburant. Par ailleurs, selon plusieurs études, le coût total de détention (TCO) d’un véhicule électrique, en particulier de taille moyenne, est de plus en plus compétitif, grâce à des frais de fonctionnement plus faibles : n'ayant pas besoin d'huile pour leur moteur et dépourvus de courroie de distribution, leur coût d’entretien est réduit. Les VE bénéficient également d’allègements fiscaux qui renforcent leur compétitivité par rapport aux véhicules thermiques et, notamment, les plus polluants d’entre eux. En effet, depuis le 1er janvier 2022, le seuil de déclenchement du malus écologique a été abaissé à 128 g de CO2 émis par km (contre 133), tandis que le « super-malus » était porté à 40 000 euros pour les véhicules atteignant ou dépassant les 224 grammes de CO2 par kilomètre. Depuis le 1er janvier encore, la taxe sur les véhicules des sociétés (TVS) est remplacée par un barème fondé sur la taxe annuelle sur les émissions de CO2 et la taxe sur les polluants atmosphériques. Enfin, les bonus écologiques à l’achat de véhicules propres ont été prolongés jusqu’en décembre 2022.

  • Des raisons écologiques

Les véhicules électriques ont un impact environnemental réduit, car ils ne génèrent aucune émission de CO2, d'hydrocarbures de fumée ou de particules fines. Les entreprises trouvent là le moyen d’améliorer leur bilan carbone et d’accélérer leur transition énergétique. Autre atout, rouler en électrique, c’est l’assurance de pouvoir se déplacer librement en cas de circulation restreinte pour cause de pollution et de pouvoir accéder aux centres-villes, où les restrictions de circulation deviennent de plus en plus contraignantes et devraient l’être encore plus avec la mise en place de zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) dans 45 villes de plus de 150 000 habitants d’ici 2025.

  • Des raisons d’image

Rouler plus responsable est un élément à intégrer dans la démarche RSE ou la trajectoire bas carbone des entreprises auxquelles salariés, partenaires et citoyens sont de plus en plus sensibles.

Nos solutions pour des flottes plus « vertes »

  • La location de courte, moyenne et même longue durée permet d’expérimenter la conduite d’un véhicule électrique, de voir si celui-ci est adapté à ses usages et de tester plusieurs modèles.  Enfin, à un moment où les délais de livraison des véhicules neufs ne cessent de s’allonger sous l’effet de la pénurie de semi-conducteurs, la location représente une bonne solution d’attente.

Anticipant ces évolutions, les marques du groupe Sepamat, Europcar Atlantique, Loc Eco, marguerite, Formule LLD, Formule Autopartage, intègrent de plus en plus de véhicules électrifiés (électriques et hybrides) dans leurs flottes. A titre d’exemple, nous avons récemment accueilli dans notre parc le Captur E-Tech, Mégane E-Tech hybrides rechargeables, 3008 hybride rechargeable, Citroën ë-C4 100 % électrique, Suzuki Swift hybride, Fiat 500e... Ces modèles récents viennent compléter une flotte qui comprend des Citadines 5 portes électriques (Peugeot e-208 ou Opel Corsa-E...), des 5 portes hybrides (Renault Clio hybride...), des Compactes hybrides (Ford Puma...), des Compactes automatiques hybrides (Toyota Corolla hybride...), des SUV hybrides (MG EHS, Jeep Compass...).

Notre flotte comprend également des véhicules utilitaires électriques, avec le Renault Kangoo ZE de 3m3, le Mercedes e-Vito de 6 m3 et le Mercedes e-Sprinter de 12 m3, accessibles sans permis spéciaux...

  • Nos formules d’autopartage

Le groupe Sepamat a également développé plusieurs formules d’autopartage.

Formule Autopartage propose aux entreprises une location de véhicules (voitures, utilitaires ou vélos) équipés pour l'autopartage. Livrés dans l'entreprise avec un badge d'accès pour chaque conducteur autorisé, les véhicules sont mutualisés entre les collaborateurs qui réservent depuis le planning en ligne, connecté au véhicule. Les salariés ont la possibilité d’utiliser le service à titre privé, le soir et le week-end. Autre atout, Formule Autopartage pilote la dépense carbone de l’entreprise en paramétrant le taux d’émissions de chaque véhicule et en orientant le collaborateur vers le véhicule le plus vertueux en fonction des trajets à effectuer. 

marguerite, le service d’autopartage nantais en libre-service, permet de louer un véhicule à l’heure ou à la journée pour des déplacements de proximité. La réservation s’effectue en 2 clics depuis un smartphone, sans formalités, ni attente. 50 points de retrait, répartis dans les différents quartiers permettent d’accéder à une voiture disponible 24/24, 7 jours/7, en libre-service. Utiliser marguerite revient moins cher qu’un véhicule de société ou la location traditionnelle avec l’offre Pro à 50 € par jour (24h) hors km, qui répond aux besoins de location sur une plus longue durée (un rendez-vous à Rennes, une formation à Saint-Nazaire...). De plus, le stationnement est gratuit dans la rue et 2 heures sont offertes dans les parkings couverts NGE. 

Constituées de professionnels, les équipes et les marques du groupe Sepamat accompagnent les entreprises dans leurs problématiques de mobilité avec le souci de contribuer à leur performance globale.

Benoît LEVESQUE Responsable Commercial